« Intégration Sociale et Lutte contre l’Exclusion » ISLE

Mis en avant

                

ATELIERS « SAVOIRS DE BASE ET INITIATION À L’INFORMATIQUE »

Dans le cadre du Pacte Territorial d’Insertion, depuis le 1er janvier 2009, nous avons mis en place les ateliers « savoirs de bases et initiation à l’informatique ». Séances collectives et individuelles, quatre fois par semaine du lundi au vendredi.

Cette action a pour objectifs de :

  • Lutter contre l’exclusion sociale et la fracture numérique

  • Renforcer l’autonomie et l’estime de soi

  • Améliorer la compréhension orale et écrite

  • Appréhender les repères spatio-temporels et être capable de les réutiliser

  • Être capable d’utiliser les bases du calcul, les 4 opérations.

  • Favoriser l’émergence d’un projet de formation ou un projet lié à l’emploi

Public : Toutes personnes orientées par les Pôles Sociaux, le CCAS, Pôle Emploi, Relience 82, Centre AMAR, et autres prescripteurs.

La laïcité chantée par les collégiens.

Semaine nationale de la Laïcité : dans le cadre de leur accompagnement d’élèves du collège Olympe de Gouges, les animatrices de l’AMISS les ont encouragés à exprimer leur perception de la laïcité.
Les élèves de 6ème et 5ème ont fait le choix de la chanson. Ils y ont consacré beaucoup d’heures avec l’aide de Muriel, à la guitare. Et ce mercredi 8 décembre, ils vont chanter devant un large public dans le hall de la maison des associations.
Une forte mobilisation des publics pour écouter les enfants
Les jeunes artistes auront droit à un interview de la presse locale.
Nous remercions la gazette des quartiers, le pont des savoirs et Véronique la curieuse pour cet article.
Texte et Illustration : © le Pont des Savoirs
Chanson : © élèves de 6ème et 5ème du collège Olympe de Gouges accompagnés par l’AMISS
[cc] www.la-gazette.org – Publications libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ESS lycée Bourdelle

Le 30 novembre dernier, nous avons participé au forum de l’ESS pour représenter l’éducation populaire.
Ce village des Initiatives est un projet organisé par le Comité Territorial du mois de l’ESS en Tarn-et-Garonne, la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire d’Occitanie (CRESS), la MGEN et l’ESPER (Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République) en lien avec l’équipe éducative et les BTS SP3S du Lycée Bourdelle.
http://www.la-gazette.org/2021/12/07/village-des-alternatives-au-lycee-bourdelle/

Pôle Mémoire

Ce matin, nous sommes allés visiter les archives municipales ainsi que la Mémo patrimoine de Montauban. Une visite très intéressante et très riche.
Nous remercions le personnel du pôle mémoire pour leur accueil et leur gentillesse.

Abécédire Abécélire

École maternelle Georges Lapierre : la classe du jour est terminée mais tous les parents ne sont pas encore disponibles pour venir les chercher.

Alors les équipes de l’AMISS et des parents bénévoles retrouvent les enfants pour un moment de partage : on raconte des histoires, on chante, on lit des contes, on joue et ce lundi soir : on va y faire le tour de France.

 

Six bouts de choux, plein d’entrain discutent joyeusement avec Evelyne et Simon, accompagnateur à la scolarité.

 

Arrive la maman de Lina, toute fière d’annoncer que sa fillette connaît bien une comptine de Noël.

D’abord timide, Lina va doucement chantonner, aidée par sa maman. Rapidement, tous vont reprendre avec de plus en plus d’enthousiasme et de dynamisme la chanson qui témoigne qu’ils savent tous écrire : « NOEL – N comme  voici venir les rennes, O comme nous allons avoir des cadeaux… ; »

 

Après cet échauffement vocal, Simon les invite à un incroyable tour de la France parce que « bien sûr qu’on peut s’amuser avec la géographie ».

Simon extirpe de ses classeurs une carte de France et la montre aux enfants : « Savez-vous ce que c’est ? »

Ravis et fiers d’eux, les enfants répondent : « Oui bien sûr, c’est une météo ».

Simon précise, distribue des grandes feuilles et les invite à dessiner les frontières de la France.

« Mais monsieur, c’est trop difficile pour moi » proteste Aness.

« Je sais pas faire », confirme Yasmine.

« On essaye »  les encourage Simon tout en les guidant dans le tracé.

Laborieusement, chacun trace les six côtés de la France, chacun à sa façon avec plus ou moins de certitude et de fantaisie, parfois avec l’aide d’Evelyne.

 

 

Le tracé de Lokmane débordera de la feuille et finira sur la table mais qu’importe, ils auront tous relevé le défi.

Nouveau challenge « Quelle est la capitale de la France ? où se situe-t-elle sur la carte ? »

Là ils sont incollables. Paris, ça en fait rêver quelques-uns. Et pour Lina , c’est simple : « si tu veux y aller, t’as qu’à demander à tes parents de t’y amener » mais Ismaël ne semble guère convaincu.

 

 

Reste à placer Montauban sur la carte : « c’est en bas ».

Pour Yasmine, il n’y a pas de doute : le plus important, c’est Montauban et aura droit à une grande croix sur sa carte.

 

 

Mais le temps file : il est l’heure de retrouver ses parents. C’est promis, la prochaine fois, ils continueront leur tour de France. Objectif : y tracer les contours des montagnes !

 

 

 

Texte et Illustration : © Le Pont des Savoirs

[cc] www.la-gazette.org – Publications libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

Festival Lettres d’automne

 

 

 

 

Dans le cadre du festival « lettres d’automne  » organisé par l’association Confluences, les collégiens de l’AMISS ont la chance de rencontrer l’auteur Denis Baronnet autour d’un atelier d’écritures plein d’humour!

Mais qui est Denis Baronnet….. voici quelques lignes pour le décrire:

Après des études de lettres, Denis Baronnet écrit et joue de 1990 à 1995
plusieurs spectacles d’humour (Mangez-en-tous, Aux chiottes la vie, Nough !
Nough !), surtout inspirés par des auteurs de BD (Edika, Goosens, Boucq, entre
autres…). Puis, descente dans les wagons du métro parisien où il joue Rex :
l’histoire du type qui a laissé échapper son emploi.
En 1995, il co-écrit avec son ami Jean-Christophe Mast le livret d’une comédie
musicale loufoque (Embûches de Noël) commandée par Antoine Bourseiller
pour l’Opéra de Nancy.
Suivront La Dernière Cantatrice, Convoi d’Anges Heureux, Chasse Pêche
et Traditions, Corrida, Les Aventures d’Atlas le Géant. Depuis 2006, il est
auteur et musicien associé à « Franchement, tu », compagnie avec laquelle
il développe plusieurs projets dont SODA, une série théâtrale en 9 épisodes.
Désormais auteur jeunesse, Denis Baronnet publie chez Actes Sud, Milan et
au Seuil, essentiellement avec son complice, l’illustrateur Gaëtan Dorémus. Sa
marque de fabrique ? Le burlesque et l’humour décalé, envers et contre tout.
Vidéo – La création en partage, festival du livre de Bron 2021.

Nous remercions l’association Confluences pour ces moment de partage.

 

Quartiers d’été de l’AMISS

   Quant à l’issue de cette dernière semaine d’août des vacances apprenantes offertes par l’AMISS, les enfants ont dit spontanément : « Merci Julie, c’était super ! », Julie la conceptrice et animatrice du projet l’avoue : « ça met les poils ».
Juste reconnaissance pour celle qui n’a pas ménagé ses efforts pour leur organiser un festival de découvertes d’activités éducatives en mobilisant de nombreux partenaires experts.
Une semaine rythmée par des matinées consacrées à la remise à niveau des enfants CE2 à CM2 afin d’aborder le plus sereinement possible la rentrée scolaire.
Pour les après-midis, diverses activités ont participé à illustrer les valeurs de Tolérance et du Vivre Ensemble, concrétisant ainsi la vocation de l’équipe de favoriser une Meilleure Insertion Scolaire et Sociale.
Retour sur cet agenda Tolérance & Vivre Ensemble
LUNDI
BRAIN BALL avec Nelly de l’association Vital Tonic
Le Brain Ball est une technique de concentration et de travail sur l’attention et la coordination gestuelle que mobilise une grande partie du système cognitif : vision, audition, système tactile, équilibre et proprioception.
Avec l’objectif de développer quatre qualités essentielles : la concentration, la coordination, la coopération et la confiance.
MARDI
Handisport avec Lucas de l’association Montauban Handisport et Vincent, rugbyman au sein du club de rugby fauteuil des PANDAS de Montauban.
Un temps d’échange sur le handicap, sa visibilité et puis une mise en situation pour les enfants : S’approprier le fauteuil, rouler, lancer le ballon de rugby, zigzaguer pour éviter les copains, prendre de la vitesse pour marquer un essai, combattre l’automatisme de se lever du fauteuil pour attraper le ballon et surtout s’interroger : « et si c’était toute ma vie que je devais passer en fauteuil ? ».
MERCREDI
Blind test Droit des Enfants avec Lionel d’Xpérience Game.
Après un travail de préparation à l’aide de fiches sur la thématique, les enfants ont pu être imbattables pour rafler les nombreux lots mis en jeu pendant ces deux heures de questions dans une ambiance de lumières et de stress digne d’un plateau de télévision.
JEUDI
MUR INTERACTIF avec Arnaud de Bouger Pour S’en Sortir
Les enfants se sont défoulés en lançant leur ballon sur des cibles, des objets et même sur des bactéries qui voulaient attaquer les dents bien blanches d’un monstre … tout ça virtuellement.
Une bonne manière de travailler la cohésion de groupe et l’entraide.
VENDREDI
HOCKEY sur GAZON et TIR à l’ARC avec Vincent de Bouger Pour S’en Sortir
Pour les enfants, au stade du Ramierou, c’est l’occasion de découvrir deux activités sportives qu’ils ne connaissaient pas.
Publication de Julie avec les enfants : Ibrahim, Ilyane, Inaya, Loèile, Nadira, Natty, et Zineb
Illustration : © AMISS
[cc] www.la-gazette.org – Publications libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les quartiers d’été de l’AMISS

Il a cambriolé le chantier d’une maison en construction. Trahi par son ADN, il a été arrêté. Ce jeudi 26 août 2021, il va être jugé au tribunal de Montauban pour vol aggravé.
Une vraie affaire à la source sauf qu’ici tout est faux. C’est un procès fictif que neuf jeunes collégiens ont reconstitué dans le cadre d’un projet co-élaboré pour les quartiers d’été par l’association AMISS (aide à une meilleure insertion scolaire et sociale) et le CDAD 82 (centre d’accès aux droits).
Les deux complices, Katell pour le CDAD et Nathalie pour l’AMISS ont proposé, pendant une semaine, aux jeunes des quartiers, une immersion dans le monde judiciaire. Ils se sont ainsi projetés à l’intérieur d’un procès en s’investissant dans les différentes missions des fonctions mobilisées.
Il a fallu bien sûr découvrir le rôle des parties prenantes dans le milieu judiciaire : c’était l’objet de la séance du lundi. Une étape quelque peu perturbante pour les jeunes mais indispensable à comprendre le qui fait quoi et pourquoi dans une affaire judiciaire.
Le mardi, les voilà prêts à ouvrir les dossiers de l’affaire du cambriolage. Les informations de la veille se concrétisent et la motivation est parfaite.
Reste à distribuer les rôles pour que chacun puisse assurer sa participation au procès programmé le jeudi.
Le rôle de l’accusé « le méchant » n’a guère de succès. Au final Arber accepte le défi et Aicha celui de d’être son avocate.
L’équipe aura alors les honneurs de la presse. Ne manquez surtout pas le tonique reportage de Thierry Dupuy sur cette préparation :
Des vacances apprenantes dans la peau de juges et d’avocats au tribunal de Montauban – ladepeche.fr
Après deux répétitions, voilà donc le grand jour du procès au tribunal de Montauban, le vrai !
Au tribunal, Les jeunes sont accueillis par Mme Reis, présidente du tribunal judiciaire.
Katell et Nathalie salueront le succès de cette représentation.
« Ils ont tous bien joué le jeu et ont dépassé leurs premières craintes à aborder ce procès ».
Nul doute que cette expérience est durablement marquante pour chacun d’entre eux.
Illustration : © AMISS
[cc] www.la-gazette.org – Publications libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Challenge des 400 Coups de Cœur pour Montauban

Les enfants accompagnés par l’AMISS dans le cadre du Programme de Réussite Éducative n’ont pas manqué le rendez-vous du challenge des 400 Coups de Cœur pour Montauban lancé par la Gazette des Quartiers.

Natty (9 ans) a choisi de s’exprimer par un dessin. Et quel dessin ! Aucun besoin de texte pour connaître son Coup de Coeur.

Nous avons tous et toutes craqué pour la petite taupe admirative du tir au but et les variations de la casquette. Nul doute que le football club de Montauban ne s’empare prochainement de ce totem !

Merci à la gazette des quartiers pour cet article.